Programme Phare – Souffle

L’IUIS à travers le programme SOUFFLE a pour ambition de fédérer, au sein de Sorbonne Université et avec ses partenaires, des activités de recherche en ingénierie en santé centrées sur le handicap respiratoire.

La mission du programme Phare SOUFFLE de l’IUIS est de soutenir des projets de recherche au profit des malades atteints de pathologies respiratoires invalidantes, mais aussi de soutenir tous travaux portant sur les limites de la respiration humaine et les moyens de l’améliorer ou de la substituer.

Les projets de recherche en cours :

Porteur  de  projet  Pr  Jésus  Gonzalez­‐Bermejo,  UMRS1158 Neurophysiologie Respiratoire Expérimentale et Clinique  Le projet ASTRE vise au développement technologique d’un dispositif de pressurisation des voies aériennes de poche, pouvant être emmené et utilisé partout pour soulager la dyspnée lors  d’actions  de  la  vie  courante  auxquelles  le  patient  aurait  renoncé  sinon,  à  valider  cliniquement ce dispositif, et à le commercialiser.

Porteurs  de  projet  Dr  Pierantonio  Lanvenziana  et  Pr  Jésus  Gonzalez­‐Bermejo,  UMRS1158 Neurophysiologie Respiratoire Expérimentale et Clinique  Ce projet est à destination des entraîneurs sportifs et des médecins de l’extrême, s’occupant de sujets sains. L’objectif est de permettre grâce à la technologie, d’augmenter les capacités humaines au-­delà du connu.

Porteurs de projet Dr Capucine Morelot‐Panzini et Thomas Similowski, Porteur de projet Pr  Jésus  Gonzalez‐Bermejo,  UMRS1158 Neurophysiologie Respiratoire Expérimentale et Clinique  Ce  projet  de  monitorage  de  la  dyspnée  par  reconnaissance  automatisée  des  émotions  faciales est également déjà lancé et soutenu par un financement ANR (Kevin Bailly, ISIR) ; il s’articule  étroitement  avec  ASTRE  en  tant  qu’outil  d’évaluation  des  résultats  cliniques  correspondants.

Porteur  de  projet  Valérie  Attali,  Porteur  de  projet  Pr  Jésus  Gonzalez-­‐Bermejo,  UMRS1158 Neurophysiologie Respiratoire Expérimentale et Clinique Il  s’agit  de  la  continuation  d’un  programme  de  recherche  collaboratif  entre  l’UMRS1158  Sorbonne Université‐INSERM et l’ENSAM, ce projet est à l’interface des programmes « Autonomie »  et  « Souffle »  de  l’IUIS  ;  il  vise  à  mettre  au  point  des  outils  d’évaluation  et  de  correction des anomalies posturales et de la marche générées par l’insuffisance respiratoire chronique  (plateau  Charles  Foix)  ;  il  s’articule  également  avec  ASTRE  en  tant  qu’outil  d’évaluation.

Porteur  de  projet  Pr  Thomas  Similowski,  UMRS1158 Neurophysiologie Respiratoire Expérimentale et Clinique  Financé par l’IUIS dès son origine, ce projet vise à permettre à un patient incapable de parler d’indiquer  à  un  soignant  s’il  respire  bien  ou  mal  en  utilisant  le  principe  des  potentiels  évoqués visuels en régime stable ; il implique d’étroites collaborations entre cliniciens et spécialistes du traitement de signal.

Porteur  de  projet  Pr  Jésus  Gonzalez-­Bermejo,  UMRS1158 Neurophysiologie Respiratoire Expérimentale et Clinique  Il  s’agit  d’un  projet  d’adaptation  aux  patients  souffrant  de  handicap  respiratoire  de  mini-­véhicules électriques urbains individuels ; commun à une équipe clinique (département R3S) et  une  association  de  patients  (BP&Co),  il  bénéficiera  de  façon  majeure  de  l’expertise  des  équipes de robotique.

Porteur  de  projet  Dr  Capucine  Morelot‐Panzini,  UMRS1158 Neurophysiologie Respiratoire Expérimentale et Clinique  Ce projet vise à développer une application permettant à des soignants d’appréhender par immersion  la  réalité  du  quotidien  des  patients  handicapés  respiratoires,  à  partir  d’une  description détaillée par les patients des difficultés rencontrées au quotidien.

Porteur  de  projet  Pr  Jésus  Gonzalez-­‐Bermejo,  UMRS1158 Neurophysiologie Respiratoire Expérimentale et Clinique  Il s’agit d’un projet dont l’objectif est le développement au service des pays émergents qui n’ont  pas  accès  aux  ventilateurs  actuels  du  marché,  de  ventilateurs  de  faible  coût.  L’amélioration technologique ici attendue portera sur la création d’appareils à montages, entretiens,  maintiens,  réparations  simples,  peut‐être  par  le  patient  lui-­même.  Ces développements technologiques s’accompagneront d’un partage de la connaissance avec les pneumologues locaux.

Carole Philippe et Andrea Pinna, service des pathologies du sommeil Ce projet vise à réaliser un système embarqué pour la classification automatique des stades de  sommeil  et  la  détection  des  apnées  prenant  en  compte  les  artéfacts  des  signaux  physiologiques et les caractéristiques de l’individu. Ce dispositif médical pourrait être utile à la  fois  pour  l’interprétation  des  données  recueillies,  pour  la  mise  en  évidence  du  lien  de  cause à effet entre les évènements identifiés qui perturbent la qualité du sommeil et pour l’aide au diagnostic.